Programmation culturelle et territoire

Journée professionnelle

Formation

La diffusion de spectacles ou d’expositions s’est nettement densifiée au cours des dernières années. Elle est parfois mise en question, tant dans sa forme et ses objectifs, que dans son rapport aux politiques publiques.
Pensée pour réunir professionnels de la diffusion et de l’action culturelle, élus et agents des collectivités territoriales, artistes, directeurs et enseignants des établissements d’enseignement artistique, acteurs sociaux, éducatifs, touristiques, économiques… cette journée porte sur la façon dont s’organise la diffusion culturelle à l’échelle d’un territoire et la place de la danse dans les programmations et les projets de territoire.

Public

Professionnels de la diffusion et de l’action culturelle, élus et agents des collectivités territoriales, artistes, directeurs et enseignants des établissements d’enseignement artistique, acteurs sociaux, éducatifs, touristiques, économiques.

Programme

Panorama et enjeux de la diffusion

À partir d’un panorama de la diffusion artistique en Mayenne, mieux cerner comment s’organise l’offre culturelle entre enjeux artistiques, enjeux territoriaux, attentes de la population et politiques publiques :

  • Quelles missions pour quelles structures culturelles ?
  • Quel rapport entre programmation, territoire et habitants ?
  • Quel rapport aux instances publiques ?

Danse et projet de territoire

Analyser les approches, les enjeux et les pratiques professionnelles des participants afin de questionner la place de la danse et des œuvres chorégraphiques dans les programmations et les projets de territoire :

  • Comment les projets des artistes chorégraphiques s’inscrivent dans des lieux et des territoires ?
  • Quelle articulation entre création, diffusion, médiation, enseignement, pratiques artistiques et éducation ?
  • Comment se détermine une programmation chorégraphique ? selon quelles contraintes ? quels présupposés ?
  • Selon les projets, quelle connaissance de la danse et quelle médiatisation ?

Apéro-danse

Rencontre autour d’extraits d’œuvres chorégraphiques, cet apéro-danse évoque différents « états » de spectateurs face à la danse et éveille ainsi un regard sur l’acte chorégraphique prenant en compte l’expérience subjective du mouvement. En présence du chorégraphe Jan Martens.

The dog days are over, Cie Jan Martens

ls sont huit à s’avancer au milieu de la scène pour enfiler leurs chaussures de sport. Dans une ligne parfaite, les interprètes commencent imperceptiblement à sauter. Ils ne s’arrêteront plus, une heure durant. Au bout de quelques minutes, le public est tendu, s’interroge. À quoi sommes-nous censés assister ? C’est un travail d’endurance mais cette pièce mérite l’effort qu’elle demande au premier abord. Le rythme change soudainement et les phrases chorégraphiques s’enrichissent dans des mouvements et des trajectoires quasi mathématiques. Le spectacle monte crescendo, à la fois visuel et musical : rebonds, inspirations, couinement des chaussures sur le tapis, expirations. En complète empathie avec les danseurs, nos sens sont en alerte. Nous souffrons avec eux, nos respirations sont accordées et le marathon continue, à la limite de la transe, jusqu’à faire tomber les masques. Humain et magnifique !