Concertos pour piano

J. Haydn D. Chostakovitch

Ensemble instrumental

S’échapper ! Certains compositeurs ont choisi de s’exiler, tel Schoenberg fuyant le régime nazi, d’autres ont recherché des échappatoires dans leur musique même : tel Haydn portant la voix de la contestation des musiciens soumis au Prince Esterházy à travers sa symphonie Les adieux, ou Chostakovitch n’ayant de cesse de s’extraire de sa condition de compositeur officiel du régime soviétique. Par-delà cette constante, c’est la musique en elle-même qui jette un pont entre ces deux grands compositeurs : dans un langage volubile ponctué de vifs éclats, la liberté enflamme le dialogue entre le piano et l’orchestre dans ces deux concertos, sans masquer une certaine gravité que magnifient les mouvements lents de la 22symphonie de Haydn. Un programme brillant et fougueux, alternant solennité et appels à la liberté, qui est l’occasion de découvrir le jeune lauréat du 10concours international de piano à Mayenne, Manuel Vieillard.

Programme
  • Symphonie no22 dite « Le philosophe », Joseph Haydn
  • Concerto pour piano no11, Joseph Haydn
  • Concerto pour piano no1, Dimitri Chostakovitch
Direction

Mélanie Levy-Thiébaut

Solistes

Manuel Vieillard (piano)
Antoine Candela (trompette)

Autour des concerts

Prélude : Concert de la classe orchestre du collège Paul Langevin (Évron), le 19 janvier à 20h au Pôle culturel des Coëvrons