Lady sings the blues

Billie Holiday & Nina Simone

Ensemble instrumental

Billie & Nina. Nina & Billie. Icônes majeures de la musique afro-américaine, Billie Holiday et Nina Simone ont marqué d’une empreinte indélébile l’histoire du jazz, et plus largement de la musique du 20e siècle. Deux chanteuses aux voix uniques, immédiatement identifiables, charriant dans un même mouvement mille émotions, espoir et désespoir, joie et effroi, colère et pardon. Deux femmes blessées, à la fois immensément populaires et seules au monde, dont le destin extraordinaire ressemble à un roman, fait de blues et de bleus (à l’âme). Deux combattantes aussi, jamais résignées face au machisme et au racisme qu’elles ont dû affronter toute leur vie.
Brouillant les frontières temporelles et musicales, entre blues et jazz, mais aussi folk, soul ou  classique pour Nina Simone, leur musique constitue une influence essentielle pour nombre de  musiciens d’aujourd’hui. Relecture toute sauf révérencieuse du répertoire de ces deux divines divas,
Lady sings the blues s’imprègne de l’esprit frondeur et rebelle qui habite leurs chansons pour  inventer une musique ouverte, inédite, actuelle. Esperanto musical brassant de nombreuses  esthétiques, le jazz est par essence propice à tous les métissages.
Sur scène, autour d’Anne-Laure Guenoux, chargée de la direction artistique et des arrangements, un ensemble de 19 musiciens où se télescopent l’Ensemble instrumental de la Mayenne et la fine fleur de la scène jazz locale.

Distribution

Arrangements et direction : Anne-Laure Guenoux.
Musiciens : Guillaume Bellanger (saxophone), Amandine Bonhomme (violon), Ekaterina Debiak-Malachkova (violon), Pauline Dezon (chant), Jérôme Doittée (trombone), Valérian Dureau (guitare), Jean Duval (batterie), Véronique Ferrand (violoncelle), Alexandre Gosse (piano), Anne-Laure Guenoux (chant), Johann Guihard (saxophone), Johann Lefèvre (trompette), Clotilde Léturgie (flûte), Erwan Le Ru (hautbois), Philippe Martineau (clarinette), Agathe Mouchard (chant), Éric Onillon (contrebasse), Mickaël Ribault (saxophone), Claire Vial (alto).
Régie technique : Thomas Ricou, Stéphane Derouin, Yvan Fougeray.
Regard extérieur : Virginie Aster.

Production et soutien

Production : Mayenne Culture
Soutien : Département de la Mayenne