Pousser sa voix sans dommage

Chant saturé

Pratique artistique

Chanter s’apprend. Hurler aussi ! La voix saturée prend ses racines dans l’expression de la colère. Son utilisation s’est développée et adaptée aux différents styles musicaux.
Au travers d’exercices, de mises en situation musicale et de fondements théoriques, ce stage permet une progression et une maîtrise approfondie, sans risque, du chant et des voix extrêmes, en insistant sur l’implication mentale et corporelle nécessaire pour un développement du potentiel de chacun.

Public

Musiciens, chanteurs, professeurs de chant, quel que soit le genre musical (musiques extrêmes, rock, soul, chanson, rap…), souhaitant s’initier ou se perfectionner au chant saturé.
Pré-requis : disposer d’une expérience (scène, studio…) en groupe ou solo.

Programme

  • Explorer les attitudes mentales, physiques impliquées dans le développement des qualités acoustiques et de la puissance de la voix
  • Distinguer les mécanismes mobilisés par les sons clairs et saturés pour optimiser la performance et le mélange des deux sons
  • Comprendre les processus de saturation et de résonance pour construire une palette fournie de sons « agressifs »
  • Adapter son échauffement physique et vocal
  • Permettre une meilleure gestion de la voix dans la durée sans souffrance vocale
  • Identifier et défaire les tensions et schémas restrictifs qui entravent un fonctionnement optimal

Formateur

Référence en la matière, David Féron est l’initiateur de recherches scientifiques sur les voix saturées. Après plusieurs albums et 1500 concerts, il se forme au Studio des Variétés dont il devient un des professeurs.